Version imprimable

La formation infirmière universitaire : une réponse aux défis des systèmes de santé


Mardi 25 octobre, 15 h 15 à 15 h 45

L’étude du Centre d’innovation en formation infirmière (CIFI) montre la grande hétérogénéité des profils de formation infirmière dans le monde francophone ainsi qu’une nette tendance à leur rehaussement. Cependant, de nombreuses formations non universitaires existent et l’accès à un système complet de 1er, 2e et 3e cycles en sciences infirmières se fait encore trop rare.

Or, les enjeux sanitaires à venir exigent une pratique sécuritaire, efficiente et autonome des soins infirmiers. Selon l’OMS, les coûts de la non-qualité et des incidents évitables représentent 10 % des dépenses des systèmes de santé. Par ailleurs, le taux des infirmières bachelières dans les services de soins est corrélé à la sécurité des patients et à la qualité des soins. De plus, la recherche est cruciale dans l’évolution des pratiques soignantes et la formation universitaire s’y adosse clairement. Le rehaussement au niveau universitaire de la formation initiale des infirmières de la relève et la mise en œuvre des pratiques avancées constituent un investissement et non un coût ; l’expertise contribue à obvier à la pénurie et représente un facteur d’efficience à long terme capable de remodeler les systèmes de santé.

> Résumé de la conférence

> Présentation de la conférence (PDF)