Version imprimable

symposium en santé mentale


Mardi 25 octobre, 13 h 15 à 15 h

Une nouvelle loi modernise la pratique professionnelle dans le domaine de la santé mentale

Que vous soyez gestionnaire, clinicien, enseignant, professeur ou chercheur, vous serez intéressé à en connaître davantage sur la nouvelle loi visant la modernisation de la pratique professionnelle dans le secteur de la santé mentale et des relations humaines.

À l’instar de la modernisation de la pratique professionnelle dans le domaine de la santé physique, connue sous le nom de « Loi 90 », une nouvelle loi, connue sous le nom de « Loi 21 », modifie le Code des professions dans le domaine de la santé mentale et des relations humaines. Cette loi concerne particulièrement les professions de psychologue, travailleur social, thérapeute conjugal et familial, conseiller d’orientation, psychoéducateur et ergothérapeute, et elle modifie la Loi médicale et la Loi sur les infirmières et les infirmiers.

En plus de donner une définition moderne aux champs d’exercice de ces professionnels, la « Loi 21 » leur réserve des activités jugées à risque de préjudice pour la clientèle. Dans le cas des infirmières, la « Loi 21 » ajoute notamment trois activités réservées et partagées, dont l’évaluation des troubles mentaux à la condition de satisfaire aux exigences de formation et d’expérience clinique déterminées par règlement.

Cette loi crée le Conseil consultatif interdisciplinaire sur l’exercice de la psychothérapie et prévoit l’encadrement de la psychothérapie. Pour ce faire, elle réserve la pratique de la psychothérapie ainsi que le titre de psychothérapeute aux psychologues, aux médecins et aux professionnels mentionnés plus hauts, qui détiendront un permis de l’Ordre des psychologues du Québec.

Trois présentations vous permettront de mieux connaître cette nouvelle loi et ses implications.

La « Loi 21 » et l’interdisciplinarité : l’une ne va pas sans l’autre 

 

La « Loi 21 » et l’exercice infirmier
   

L’encadrement de la pratique de la psychothérapie et la gestion du permis de psychothérapeute au Québec

trudeau.jpg laflamme.jpg pierredesjardins.jpg
Jean-Bernard Trudeau, M.D.
Secrétaire général adjoint
Collège des médecins du Québec
Président
Comité d’experts sur la modernisation de la pratique professionnelle en santé mentale et en relations humaines (2004-2005)
France Laflamme, inf., M. Sc.
Infirmière-conseil
Direction, Développement et soutien professionnel
Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
Membre
Comité d'experts sur la modernisation de la pratique professionnelle en santé mentale et en relations humaines (2004-2005)
Pierre Desjardins, psychologue
Directeur de la qualité et du développement de la pratique
Ordre des psychologues du Québec